Le télétravail en Suisse

Le télétravail en Suisse, source de revenus et de croissance

Le travail à domicile existe depuis de nombreuses années. S’il est parfois exercé à temps plein, il représente aussi un bon moyen de se dégager un complément de revenu. Etudiants, retraités, actifs, tout le monde peut y trouver son compte. Mais avant de se lancer, il est important de se renseigner sur cette activité à domicile.

Le travail à domicile et la loi Suisse

La loi fédérale définit le travail à domicile comme un travail artisanal ou industriel, incluant les travaux de services, accomplis à la main ou à la machine, qu’un travailleur exécute à son domicile ou dans un autre local de son choix, contre versement d’un salaire. Elle exclue donc les missions de télétravail exercées à titre indépendant.

Le télétravail salarié, source de croissance

Selon Economiesuisse, le travail à domicile permettrait de doper la productivité des entreprises. L’organisation estime que ce dispositif pourrait faire passer la croissance de 1,3% à 2% voire 5% dans « l’économie du savoir ». On estime à 450000 le nombre de personnes qui pourraient travailler au moins un jour par semaine depuis leur domicile. Pourtant, si le travail à domicile se développe un peu partout dans le monde, il est aujourd’hui peu développé en Suisse. De leur coté, les Etats-Unis, convaincus de l’intérêt du dispositif, ont voté une loi en 2010 qui contraint les administrations à proposer le télétravail lorsque c’est possible. Cela permet de réduire les déplacements et de réaliser des économies. Un bon système donc pour entreprises et salariés. Mais le télétravail peut également constituer une source de revenus supplémentaires ou une activité à temps plein.

Le télétravail indépendant, bons plans et dérives

Certains métiers sont plus enclins que d’autres à donner lieu à du télétravail. Les pigistes de presse par exemple, exercent pour beaucoup depuis leur domicile. Avec le développement du commerce sur internet, les « assistants virtuels » ont également fleuri. D’autres métiers, comme télésecrétaire, webmaster, développeur, webdesigner, et autres métiers du Web sont également adaptés au télétravail.

Avantages et inconvénients

Outre l’avantage d’un environnement confortable, le domicile, le télétravail apporte certains avantages :

Gain de temps en éliminant les trajets maison-travail tavail-maison.

Autonomie dans la gestion du temps et des horaires. Le télétravailleur indépendant fixe lui même ses horaires de travail. C’es un avantage lorsqu’on se tient à une rigueur, mais peut rapidement devenir un inconvénient si l’on a du mal à s’y tenir.

Le travail à domicile peut parfois amener le télétravailleur à voir se chevaucher, se mélanger vie professionnelle et vie privée. Son bureau se trouvant à son domicile, et parfois dans le salon ou dans une pièce de vie personnelle, la vie professionnelle peut rapidement s’inviter dans la vie personnelle, et vice-versa. Il est donc important de fixer des règles et de s’y tenir.

Si le travail à domicile permet d’améliorer le confort des conditions de travail et la productivité, il peut aussi engendre un isolement social. Moins de déplacements engendrent moins de contacts sociaux. Pour palier à cet isolement, des structures existent, permettant aux télétravailleurs indépendant de se rassembler dans un espace professionnel, pour exercer leurs missions dans des conditions de travail collectif.

Quelle activité exercer ?

La liste est longue. Outre les métiers cités plus haut, de nombreuses activités peuvent être exercées. Les « petits boulots », permettant de se dégager un complément de revenu, sont légion. Mais face à ce succès, de nombreuses arnaques se sont également développés. Il convient donc d’être prudent et de s’assurer de la transparence de la société ou de la prsonne qui vous propose d’exercer une activité depuis votre domicile. Renseignez-vous sur la société, mais aussi sur les détails de la mission, pour éviter les déconvenues futures.